La Tisane

tisane sideritis dans une tasse

Si aujourd’hui les gens consomment de plus en plus les tisanes, c’est parce qu’ils sont plus conscients des vertus de ces boissons sur la santé, surtout si elles sont naturelles. Et parmi ces tisanes, certaines sont méconnues par une majorité, même si elles renferment une mine d’or de bienfaits. Il s’agit du thé Sideritis hyssopifolia et du thé Sideritis romana.

L’essentiel à savoir sur une tisane 

Qu’est-ce qu’une tisane ?

Le mot tisane vient du latin ptisana ou bien tisana signifiant un « gruau d’orge » avant une « décoction d’orge », et du mot grec qui veut dire « brouet d’avoine » : πτισάνη, ptisánē.

verre de tisane sidéritis

La tisane est une boisson aqueuse aux propriétés gustatives ou curatives qui est préparée à base de substances végétales (feuilles, tiges, fleurs, racines, graines ou fruits) à l’état frais ou bien séchées. Infusion, décoction, macération ou digestion dans une eau chaude ou bien froide. Ce sont toutes des techniques auxquelles on peut recourir pour obtenir une tisane.

Origine de la tisane

Tout a commencé au temps où les romains, les grecs et les égyptiens incorporaient les plantes dans leurs soins à travers des tisanes ou des cataplasmes composées de plantes naturelles.

Au moyen âge, l’Europe a connu le développement des tisanes. Et ces dernières furent considérées par les médecins comme les sources essentielles de l’apport pharmaceutique.

A l’époque, des apothicaires rencontraient des fois des problèmes avec les autorités religieuses qui ont déclenché durant cette période la chasse aux sorciers. Ceci était dû au fait que ces apothicaires utilisaient des recettes secrètes pour préparer certaines tisanes.

Ces tisanes furent convoitées par les Chinois également qui ont été influencés par les visiteurs venus de l’Occident.

Durant le XVIle et XVIII siècle, les tisanes furent beaucoup consommées pour stimuler la fertilité et augmenter la durée de vie. On croyait même à leur pouvoir de procurer l’immortalité.

La culture des plantes médicinales (appelé aussi des simples) employées dans la préparation des tisanes se faisaient dans des jardins clos. Et à l’origine c’était des curés qui s’en occupaient de, puisque c’est le livre de la sagesse de la bible -accordant de l’importance à la connaissance des bienfaits des plantes- qui a influencé cette médecine médiévale.

L’utilisation des tisanes date de l’antiquité. C’est le résultat d’une longue expérience humaine développée au fil des années en Orient, en Chine (plus de mille plantes employées dans la médecine traditionnelle) et en Occident principalement.

Aujourd’hui, des tisanes obtenues par infusion représentent un retour aux traitements naturels. Elles sont généralement consommées en cas de simples maladies, pour remédier à des petits maux, ou juste pour garder un bon état de santé. Ceci en raison de leurs effets : relaxant, soulageant, stimulant, détoxifiant… Les vielles tisanes de grand-mère sont en vogue actuellement.

Comment peut-on préparer une tisane ?

En principe, il y 4 techniques différentes avec lesquelles on peut préparer une tisane, à savoir.

L’infusion : Ce procédé souvent utilisé, est adéquat avec tous les types de plantes. Il s’agit de verser sur la partie de la plante utilisée (feuilles, fleurs principalement) de l’eau chaude, et de laisser reposer pour quelques minutes (entre 5 et 15 minutes) avant la dégustation dans votre tasse préférée.

différentes tisanes avec une tasse prête à boire

Et sachez bien que lorsque vous laisser infuser pour une durée maximale, vous profiterez encore mieux des principes actifs qui auront le temps de bien se diffuser, et les arômes seront également plus soutenues. Vous jouirez ainsi d’une tisane avec un meilleur rapport efficacité/goût.

La décoction : cette technique consiste à tremper la substance végétale (en particulier : tiges, écorces et racines) dans de l’eau, et de faire bouillir celle-ci quelques minutes (15 à 30 minutes). Cependant, ce procédé est déconseillé en ce qui concerne les plantes sensibles (lavande, verveine, ou autres plantes dégageant une huile essentielle)

La macération : pour cette technique, il s’agit de prendre de l’eau froide, et d’y faire plonger la substance végétale pour une période variant entre 30 minutes et 4 heures selon les principes actifs qu’on souhaite extraire. Elle est excellente pour des tisanes à base de racines ou de bois, dans le sens où elle permet :

  • L’amélioration de la conservation des saveurs ;
  • L’extraction optimisée de principes actifs ;
  • L’élimination de l’amertume provoquée par certains éléments qui ne se dissolvent pas à froid.

La digestion : la technique consiste à garder pour quelques heures (entre 1 et 5 heures) le matériel végétal à température au-dessous de l’ébullition et au-dessus de la température ambiante. Elle est généralement employée pour des tisanes à base de racines, écorces ou rhizomes.

Ceci dit, l’infusion et la décoction sont les deux techniques qui assurent une tisane libre de contaminants bactériens, en raison du fait de l’emploi d’une température près de l’ébullition.

Peu importe la technique pour laquelle vous avez opté, une tisane vous aidera à maintenir votre corps et votre esprit en bonne santé, tout en vous offrant un moment de détente.

La tisane, quels sont ses vertus ?

Les tisanes sont des boissons fortes en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments, elles sont ainsi dotées de tant de propriétés curatives (antifatigue, dépuratives, diurétiques, antiseptiques, détoxifiantes, antispasmodiques…). Et c’est grâce à cela qu’elles procèdent d’innombrables vertus sur la santé qui varient selon la plante utilisée, parmi ces vertus on trouve :

  • leur pouvoir réconfortant : rien que le fait d’entendre le mot tisane produit un effet psychologique qui vous fait penser à des souvenirs doux liés à la détente. Et la consommation d’une tisane vous permet d’avoir un petit moment juste pour vous, où vous accordez à votre esprit le temps de se reposer.
  • soulagement des états nerveux et du stress;
  • amélioration du sommeil ;
  • prévention contre certaine carences ;
  • traitement de certaines infections (exemple : infections hivernales)
  • apaisement de maux légers ;
  • hydratation du corps, si la consommation et régulière
  • tonification du corps ;
  • détoxification du corps ;
  • fortification de l’organisme en stimulant son fonctionnement ;
  • stimulation du système de digestion et remédiation à certains troubles intestinaux…

Certaines tisanes sont plus efficaces quand elles sont consommées durant des périodes précises de la journée.

Thé, tisane et infusion, quelle différence ?

Ce qu’il faut retenir c’est que : Le thé est en fait une boisson qui comprend de la théine, et qui se consomme soit chaude soit froide selon les préférences de chaque personne. Alors que la tisane est un breuvage préparé à base d’extraits de plantes naturelles. Et pour l’infusion, elle représente une technique utilisée afin de préparer une tisane.

Tisanes populaires et leurs bienfaits

Les tisanes deviennent de plus en plus convoitées pour leurs bienfaits sur la santé. Ci-dessous, une sélection de quelques célèbres tisanes que vous devez absolument essayer.

Le Sideritis Scardica est ainsi un choix idéal de Tisane aussi appelé thé de montagne hors c’est bel et bien une tisane puisqu’elle ne contient pas de théine ! Idéal pour vous maintenir en bonne santé. Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez la trouver facilement chez nous en haute qualité et à prix abordable.

sachet de mursalski ou sideritis scardica à infuser

Tisane à la menthe

théière avec de la menthe infusé

La menthe renferme de nombreuses propriétés, c’est un excellent antioxydant, antiseptique, rafraîchissant, stimulant, carminatif, analgésique et antispasmodique. Ainsi, une tisane à la menthe a de multiples bienfaits parmi lesquels:

  • Booster le système digestif ;
  • Apaiser les vomissements et la nausée ;
  • Soulager ceux qui souffrent du côlon irritable en minimisant les ballonnements, les maux abdominaux et les flatulences;
  • Renforcer le fonctionnement du foie et de l’estomac ;
  • Agir contre problèmes de circulation du sang et de cholestérol ;
  • Apaiser la douleur au niveau de la gorge et de l’estomac ;
  • Agir comme excellente tisane d’été ;
  • Soulager les douleurs de pieds en les rafraichissant ;
  • Dégager le sinus.

NB : Il vaut mieux prendre une tasse de cette tisane préalablement au repas, et éviter sa consommation en cas de reflux gastriques ou le soir de peur d’avoir des difficultés à dormir. La menthe poivrée possède des propriétés plus prononcées comparée à la menthe verte.

Tisane à la mélisse

La mélisse officinale est également appelée par les herboristes l’herbe de de réjouissance. Elle appartient à la même famille que la menthe. Cette plante fut employée depuis longtemps comme remède naturel de l’anxiété, de la dépression, et des difficultés de sommeil.

Calmante, relaxante, antivirale, tonique, et même sédative des fois, la mélisse dispose de tant de vertus comme tisane:

  • Minimiser les migraines, la tachycardie, les règles douloureuses, les crampes du colon et de l’estomac ;
  • Soulager l’anxiété et les troubles de sommeil ;
  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Soulager en cas de ménopause, de syndrome prémenstruel ou lors des moments de difficultés émotionnelles.
  • Aider à la digestion ;
  • Lutter contre l’herpès…

NB : à éviter en cas de reflux gastriques.

Thé vert

Confectionné en faisant sécher les feuilles de Camellia Sinensis, le thé vert est d’origine de la Chine, où il a été utilisé depuis l’antiquité pour ses propriétés antioxydantes. Ce thé est également reconnu pour ses qualités anti inflammatoires, anti carcinogènes et antimicrobiennes.

La consommation du thé vert aurait plusieurs effets bienfaisants :

  • Apaiser les douleurs de certaines maladies inflammatoire ;
  • Contribuer à la prévention du cancer et des maladies cardiovasculaires ;
  • Booster le fonctionnement du cerveau ;
  • Efficace contre les problèmes bucco-dentaires ;
  • Aider pour la perte de poids ;
  • Agir comme draineur et détoxifiant naturel ;
  • Préserver la peau en bonne état…

Thé noir

Le thé noir est fort en alcalins et en tanins.

Ses propriétés :

  • anti-inflammatoire et antibactérien.

Ses bienfaits :

  • Apaiser les diarrhées ou les ballonnements ;
  • Réduire les tuméfactions des piqûres d’abeilles et d’insectes, des coupures, des yeux atteints de conjonctivite ou des douleurs de dents. Il suffit d’utiliser des sachets de thé mouillés sur la zone infectée.
  • Apaiser les maux des verrues et de l’herpès, par application externe de ces sachets ;
  • Atténuer les odeurs et la transpiration des pieds en plongeant ses derniers dans un bain de thé.

Tisane à la camomille

Une tisane de camomille préparée par infusion est conseillée après les repas.

Ses propriétés :

Calmante, anti-stress, sédative, anti-inflammatoire, anti-spasmodique, digestive, carminative, antiviral, antibactérienne.

Ses bienfaits :

  • Minimiser l’anxiété et le stress ;
  • Traiter les troubles de sommeil ;
  • Booster la digestion et réduire le reflux gastrique ;
  • Apaiser la diarrhée, les nausées, les vomissements, les spasmes de menstruation et les maux de cœur ;
  • Prévenir et lutter contre les ulcères d’estomac ;
  • Apaiser les maux de jointures ;
  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Alcaliniser les systèmes acidifiés.

Tisane au Gingembre

Ses propriétés :

Brûleur de graisses, aphrodisiaque, anti-inflammatoire, un antibactérien et un antioxydant…

Ses bienfaits :

  • Traiter la grippe, le rhume ou la congestion ;
  • Apaiser les douleurs, les migraines, les maux d’estomac, les troubles digestifs, les vomissements et les nausées;
  • Soigner certaine maladie inflammatoire (allergies, tendinite, arthrite…)

Tisane au citron

La tisane au citron est un bon choix pour apaiser certaines allergies. Une tasse bien chaude est capable de booster les poils du nez, chasser la poussière et le pollen, et aider à éternuer et à tousser moins. Afin d’optimiser l’effet, vous pouvez y incorporer sauge, d’anis ou de fenouil.

tasse de tisane au citron

Si vous avez un rhume, une tisane au citron vous fera du bien. Pour renforcer son effet, buvez la chaude et ajoutez du miel et un peu de thym ou du gingembre.

Cette tisane a également un effet minceur non négligeable, ceci grâce à la forte contenance du citron en vitamine C qui est un booster de l’organisme et un bruleur de graisses.

Elle est aussi un excellent draineur, un stimulant de la digestion, un détoxifiant et booster d’énergie.

NB : il est conseillé de consommer cette tisane après les repas. L’effet de la tisane peut-être augmenté en ajoutant d’autre plantes (gingembre, cannelle, la menthe…)

Tisane au thym

La tisane au thym agit comme stimulant nerveux, antiseptique et expectorant. Elle peut :

  • Apaiser les douleurs de goutte et d’arthrite ;
  • Soulager la douleur nasale ou la sinusite et agir efficacement contre le rhume. Surtout si elle contient de la menthe, et c’est préférable de l’utiliser pour inhalation également.

NB : cette tisane est conseillée le matin ou en cas de rhume.

La liste des tisanes citées n’est pas à titre exhaustif. Il existe bien d’autre tisanes à effet bénéfique sur la santé comme la tisane: au Gingko Biloba, au poivre noir, au romarin, d’avoine, de fenouil, de fleurs d’hibiscus, à la sauge, aux pissenlits, à l’écorce d’orange, à la valériane …

Sideritis hyssopifolia et sideritis romana, deux thés à absolument essayer

Le Sideritis nommé également « thé des bergers » est un genre de plantes utilisé depuis longtemps en phytothérapique et en tant que tisanes.

Cette plante est extrêmement forte en fer, flavonoïdes, huiles essentielles, curcumine, acides triterpéniques, caryophylline, diterpènes, iridoïdes, phénylpropanes et coumarines.

Bien que connues que dans certaines régions méditerranéennes, le sideritis hyssopifolia et le sideritis romana sont des espèces de sideritis dont avec lesquelles on conçoit des thés aux vertus multiples :

  • Prévenir contre des maladies cardio-vasculaires. Ceci à travers la réduction de la pression artérielle ;
  • Ralenti le vieillissement cellulaire ;
  • Fortifier le système de défense naturel ;
  • Contribuer au traitement de l’anémie chez les personnes qui en souffrent ;
  • Améliorer la digestion et apaiser les douleurs de l’estomac ;
  • Soulager la diarrhée ;
  • Réchauffer le corps en cas de toux, de rhume ou difficultés de respiration ;
  • Prévenir contre l’Alzheimer…

Les bienfaits de ces thés sont dus à leurs principales propriétés antioxydantes, diurétiques, anti-inflammatoires et astringentes.

Le Sideritis hyssopifolia (thé)

Qu’est-ce que le Sideritis hyssopifolia (thé) ?

Le Sideritis hyssopifolia est un sous-arbrisseau montagnard répandu dans des lieux calcaires des régions des Alpes, du Jura et des Pyrénées. On le trouve sur les sols secs et rocailleux ou dans les graviers des torrents.

Le Sideritis hyssopifolia regroupe plusieurs espèces dont 2 qui sont les plus connues:

-le hyssopifolia subsp. Hyssopifolia nommé également Crapaudine des Alpes, Crapaudine à feuilles d’hyspose ou thé des montagnes.

– le Sideritis hyssopifolia subsp. Eynensis.

Les principales caractéristiques du Sideritis hyssopifolia subsp. Hyssopifolia?

Sideritis hyssopifolia subsp. Hyssopifolia
  • Genre botanique : Sideritis
  • Ordre : lamiales ;
  • Famille : lamiaceae ;
  • Espèce : hyssopifolia;
  • Sous espèce : hyssopifolia subsp. Hyssopifolia
  • Type de plante : plante vivace;
  • Taille : entre 10 et 40 cm de hauteur;
  • Environnement idéal de croissance : pelouses sèches et sols rocailleux;
  • Altitude de culture : entre 200 et 2300 m;
  • Nature du feuillage : feuilles spatulées ou bien ovales, entières ou dentés aux extrémités.
  • Fleurs : Jaunâtres, placées en épis court. Une corolle de 7 à 10 mm de longueur;
  • Floraison : parfumée d’une fusion de citron et de la menthe, entre Juin et Août;
  • Résistance à la sécheresse : très haute, avec un faible besoin en eau.

 Vertus particulières du thé Sideritis hyssopifolia subsp. Hyssopifolia

Le Sideritis hyssopifolia subsp. Hyssopifolia (thé) renferme un pouvoir fébrifuge, expectorant, antispasmodique et digestif. Ce thé est ainsi utilisé pour soulager la fatigue de passage. Il est aussi efficace contre les refroidissements, le rhume, la grippe et l’encombrement bronchique. Cependant, il vaut mieux éviter la consommation de ce thé pour de longues durées, comme le recommande la médecine traditionnelle.

Les principales caractéristiques du Sideritis hyssopifolia subsp. Eynensis?

Sideritis hyssopifolia subsp. Eynensis
  • Genre botanique : Sideritis
  • Ordre : lamiales ;
  • Famille : lamiaceae ;
  • Espèce : hyssopifolia;
  • Sous espèce : hyssopifolia subsp. Eynensis ;
  • Type de plante : plante vivace;
  • Taille : entre 10 et 60 cm de hauteur;
  • Habitat naturel : région pyrénéenne ;
  • Environnement idéal de croissance : rocailles et pelouses sèches;
  • Altitude de culture : entre 1200 et 2800 m;
  • Nature du feuillage : feuilles spatulées ou bien ovales, dentées, de largeur différente
  • Inflorescences : en verticilles généralement espacés;
  • Fleurs : Jaunes, placées en épis court. Corolle de 4 à 6 mm de diamètre ;
  • Floraison : parfumée d’une fusion de citron et de la menthe, entre Juin et Juillet;
  • Résistance à la sécheresse : très haute, avec un faible besoin en eau.

Le Sideritis romana (thé)

Qu’est-ce que le Sideritis romana (thé)?

Appelé aussi Crapaudine romaine ou thé de campagne, le Sideritis romana est une espèce de Sideritis entièrement herbacée. C’est une plante hermaphrodite aux fleurs blanches ou légèrement rosées, répartie dans la région méditerranéenne.

Il est préférable de consommer Le Sideritis romana (thé) en infusion.

Les principales caractéristiques du Sideritisromana

Les principales caractéristiques du Sideritis romana
  • Genre botanique : Sideritis
  • Ordre : lamiales ;
  • Famille : lamiaceae ;
  • Espèce : romana ;
  • Type de plante : herbacée annuelle aux racines grêles ;
  • Taille : entre 3 et 20 cm de hauteur;
  • Environnement idéal de croissance : Lieux secs et ensoleillés. Cette plante se développe dans des pelouses sèches sur des sols calcaires ou rocailleux;
  • Altitude de culture : 0 à 600 m;
  • Nature du feuillage : feuilles vertes velues, opposées, ovales- oblongues, entières ou dentées dans les extrémités seulement. Les feuilles de la base sont pourvues de pétioles, et celles se trouvant à l’inflorescence sont sessiles.
  • Inflorescences : placés sur toute la tige en verticilles;
  • Fleurs : blanches ou légèrement rosées des fois. Elles se placent en verticilles axillaires. Et sont généralement à la même longueur des tiges (8 – 10 mm). Les corolles dépassent les calices un peu, et ont un diamètre entre 5 à 8 mm ;
  • Floraison : entre Avril et Août;
  • Résistance à la sécheresse : très haute, avec un faible besoin en eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *