La Lavande : Une plante aux mille et un bienfaits

La Lavande : Une plante aux mille et un bienfaits

Que ce soit pour vous détendre, pour faciliter votre digestion, pour apaiser vos brulures ou même pour tout simplement parfumer votre linge ; la lavande serait toujours à votre merci. En effet, cette petite merveille à l’odeur identifiable par tous dispose d’une panoplie de vertus qui, dans la plupart du temps, sont malheureusement méconnus… Il est bien temps qu’ils fassent surface !

Tout savoir sur la lavande

Qu’est-ce que la lavande ?

L’une des plus anciens descendants de la famille des Labiées (Labiatae), la lavande est connue aussi sous les noms de lavande fine, lavande officinale ou lavande vraie. Son appellation latine est Lavandula angustifolia.

Mais n’empêche qu’il faudrait quand même prêter attention à l’utilisation de chacune de ces nominations: il faut distinguer entre la Lavandula Vera (lavande vraie) qui détermine la lavande sauvage (non cultivée) et la Lavandula Officinalis (lavande fine ou lavande officinale) qui fait allusion à la lavande cultivée. La différence ne s’arrête pas à ce niveau-là, mais se prononce aussi à travers la qualité que peu avoir cette plante. En effet, la qualité de la lavande diffère d’un lieu de culture à un autre et aussi en fonction des modalités de culture. La lavande non cultivée par exemple, et qui généralement est présente dans les Alpes de Haute Provence, fait référence à une lavande de très bonne qualité.

La lavande aurait-elle des origines romaines ?

S’il y a bien un temps où la lavande faisait la vedette, c’est bel est bien celui des romains. En effet, la civilisation romaine figure parmi les premières à avoir profiter des bienfaits de la lavande ; ils s’en servaient pour aromatiser leurs bains et parfumer leurs vêtements. D’ailleurs, le nom de cette fameuse jolie plante provient de la langue romane : il est dérivé de Lavare, un mot latin qui fait référence à tout ce qui est relatif au « lavage », « laver », …

Au fil du temps, la Lavande ne s’est pas seulement contentée de son effet aromatique mais a aussi fait preuve d’un pouvoir désinfectant, et ce pendant le moyen âge où elle était utilisée pour des fumigations et des emplâtres afin de faire face aux mauvais impacts causés par la peste.

Un peu plus tard dans le temps, on a réussi à ressortir beaucoup d’autres bienfaits et usages médicinaux qui ont aidé et aident jusqu’à ce jour l’humanité : dans certaines régions d’Espagne, au XVIème siècle, il a été prouvé que la lavande peut jouer le rôle d’un antidiabétique. Au début du XXème siècle, un parfumeur-chimiste a découvert par pur hasard, que l’essence de lavande pourrait être très efficace en cas de brûlure. En France, et pendant plusieurs décennies, la lavande a joué le rôle de désinfectant d’air dans les hôpitaux, afin de chasser les infections microbiennes et fongiques.

Bien d’autres usages ont été mis en avant dans diverses populations au fil des années, mais ce qui est sûr c’est que la lavande ne cessera jamais de nous éblouir !

Un petit zoom sur le volet botanique…

De la famille des Lamiacées, la lavande est un petit arbrisseau dont la hauteur peut aller de 30 à 60 cm, et dont les branches sont dans la majorité du temps fines et ligneuses. Mais n’empêche qu’il est possible d’être confronté à des feuilles de lavandes étroites et pointues.

  • Quelle est sa couleur et sa forme ?

Les fleurs de lavande ont une couleur bleue tendre ou violacée, et sont regroupées sous formes de petites corolles en épis terminaux.

  • Où est-ce que la lavande peut être trouvée ?

Dans l’Europe méditerranéenne, et plus spécialement dans les Préalpes de Provence, la lavande fleurit dans des hauteurs qui peuvent aller jusqu’à 1800 m d’altitude. Elle pousse généralement dans des terres rocailleuses, bien drainés, calcaires et très ensoleillés.

abeille qui butine de la lavande

Avec son odeur très agréable et sa nature de plante mellifère, la lavande attire beaucoup d’insectes volants, dont principalement les abeilles.

De quoi est composée la lavande ?

Les principaux actifs qui constituent la fleur de Lavande sont les suivants :

Acides phénols ; alcools terpéniques : linalol, géraniol ; alcool périllique ; coumarine ; ombelliférone ; tanins ; esters ; oxydes ; cétones ; aldéhydes.

Toutefois, ils ne sont pas tous utilisés. Seules les sommités fleuries sont prélevées pour être sujet à des utilisations médicinales, cosmétiques ou autre.

A propos de ses bienfaits

Si jamais, vous étiez amenés à faire un choix entre un certain nombre de plantes, dont la lavande, vous la choisirez peut-être pour sa belle couleur ou encore pour son parfum… Mais soyez sûr qu’une fois avoir connu ses multiples vertus cosmétiques, médicinaux et thérapeutiques, la question ne se posera même plus…

L’insomnie vous cause-t-elle problème ?

D’après les mythes, il parait que deux petites gouttes de Lavande Vraie sur le revers de votre haut de pyjama ou encore sur la taie de votre oreiller favoriseraient votre sommeil…

Fleur de lavande

En effet, grâce à sa qualité calmante, la lavande diffusée en huile essentielle dans l’air vous aide à vous endormir en cas d’insomnie légère. Elle vous fera profiter d’un repos qui vous conduira vers un sommeil profond et de plus grande durée.

Aussi dans le cadre de ses vertus apaisantes, et en diluant quelques gouttes de lavande dans votre bain, vous augmentez vos chances à mieux vous détendre, et donc à chasser votre anxiété et votre stress.

Votre peau vous remerciera pour ça…

Marre des conséquences que peuvent avoir des brulures, des coups de soleil ou même des piqures d’insectes sur votre peau ?… Eh bien, vous n’avez plus besoin de l’être puisque la Lavande est votre remède essentiel dans ce type de situations.

Il est conseillé d’appliquer deux gouttes sur la zone irritée, ceci soulagera votre mal puisque la lavande joue aussi un rôle d’antiseptique. Elle soigne aussi les démangeaison, l’eczéma et contribue aussi aux soins acnéiques.

La lavande peut aussi vous être utile pour vos soins de beauté naturels. Comment ? Grâce à sa capacité à préserver le relâchement de l’épiderme, l’huile de lavande évite à votre peau un vieillissement rapide et empêche l’apparition des rides sur votre visage. Si vous avez une peau acnéique, il vous est fortement conseillé d’appliquer des masques à base de lavande puisqu’elle vous aidera à retrouver un teint net et frais.

Petite astuce : mélangez deux cuillères à café d’argile verte en poudre avec de l’eau, ensuite ajoutez trois gouttes d’huile essentiel de lavande et laissez reposer sur votre visage à peu près 15 minutes, puis rincez… Vous verrez au fur et à mesure des applications que vos boutons commencent à disparaitre !

Vos troubles digestifs ont aussi droit à ces bienfaits…

En plus des différents bienfaits cités auparavant, la lavande joue aussi le rôle de stimulant.

Autrement dit, en optant pour une infusion de lavande, vous évoquez, volontairement ou peut-être même involontairement (si vous ne savez pas encore grand-chose au sujet de cette vertus), la facilitation de votre digestion, le soulagement de vos ballonnements et l’élimination des coliques.

tasse avec de la lavande infusé et des fagots de lavande fraiche en décoration

Et la chute de cheveux, on en parle ?

Vous serez partants à payer une fortune pour un soin qui à la fois réparera vos cheveux abîmés, diminuera votre perte de cheveux constante et apaisera votre cuir chevelu tout en éliminant les pellicules, n’est-ce pas ? Eh bien figurez-vous que vous n’avez pas vraiment besoin de faire ça puisque vous pouvez tout simplement vous contenter de l’huile essentielle de lavande !

Un remède parfait pour vos troubles respiratoires…

Vous avez le nez bouché, vous toussez et vous êtes digne d’une personne souffrant d’un état grippal ?

huile essentiel a base de lavande

Avec ses propriétés antispasmodiques, l’huile essentielle de Lavande luttera contre les troubles respiratoires liés à ses états maladifs. Celle-ci vous aidera à faciliter votre respiration en relaxant vos muscles et en régulant votre système pulmonaire.

Elle peut aussi vous apaiser en cas de vertiges ou de maux de têtes que peut vous causer un rhume ou autre…

Dites adieu aux poux !

Une petite goutte d’huile essentielle de lavande derrière l’oreille de votre enfant aidera à faire fuir les poux. En effet, l’huile essentielle de lavande est un antimite et un excellent répulsif contre les insectes.

En cuisine aussi la lavande à sa place…

Idéale pour parfumer quelques-unes de vos pâtisseries, la fleur de lavande séchée est souvent utilisée pour aromatiser les crèmes, sirops et sorbets… Néanmoins, il vaudrait bien faire gaffe à en abuser puisque son parfum est trop fort !

pâtisserie avec une boule de glace et de la lavande

Des bienfaits auxquels nous n’aurons pas pu songer…

Difficile peut-être à y croire, mais la lavande vous permet aussi de mieux vous concentrer. En effet, il a été prouvé que la diffusion d’huile essentielle de lavande a réussi à favoriser la concentration de jeunes adultes qui ont été soumis à une série de tests informatisés, et ce pendant une séance de cours d’après-midi.

Ceci a aussi été démontré au cours de traitements de réflexologie, où la lavande a été utilisée en bain de pieds, et a réduit la fatigue extrême dont souffraient des personnes atteintes de cancer en phase terminale.

Les inconvénients de la lavande

Malgré les multiples bienfaits cités plus tôt, la lavande peut parfois causer quelques petits soucis auxquels il vaudrait mieux y prêter attention. Voici quelques contradictions et contre cas possibles :

  • Pendant vos trois premiers mois de grossesse, il vous est déconseillé de consommer la lavande aspic et le lavandin super.
  • Vous pouvez confronter une irritation ou inflammation de la peau à l’utilisation de la lavande… Dans ce cas, vous y êtes allergiques, consultez vite un médecin et évitez-la !
  •  Si vous dépassez la dose tolérée ou prescrite, vous risquez de développer un cas de constipation ou de maux de tête. (Consommation par voie orale) 

Et si vous plantez les fleurs de Lavande dans votre jardin ?

Après avoir pris conscience de tous ces bienfaits, et sachant que c’est une plante jolie à voir qui jouerait très bien son rôle de décoratif et parfumerait aussi très bien l’endroit où elle serait présente, pourquoi ne pas vous mettre aussi à la planter dans votre jardin ?

Vous direz que c’est difficile, qu’il y a des indications à suivre concernant le type de terrain et l’atmosphère… Vous avez tout à fait raison mais nous allons quand même vous présenter les étapes et astuces à suivre pour pouvoir profiter de cette petite merveille.

Avant de commencer, il faut bien vous préparer !

Qui dit préparation, dit automatiquement matériel et outils à utiliser. Vous aurez donc besoin d’une bêche, d’un arrosoir, d’un récipient d’eau et d’une fumure organique… Et voilà, c’est parti !

  • Première étape : Commencez par creuser un trou

Choisissez un diamètre qui fait le double de celui du contenant dans lequel la lavande a été cultivée à premier abord, et commencez à creuser votre trou de plantation.

Petite astuce : Si vous songez à planter plusieurs pieds de lavande pour former une petite haie basse, gardez une distance de 20 à 30 cm au maximum de séparation entre chaque trou, pour que les touffes s’imbriquent les unes dans les autres.

Parce qu’une seule astuce n’est pas suffisante… Vous n’êtes pas obligés de creuser un grand trou de plantation lorsque la motte est de petite taille. Contentez-vous dans ce cas, d’un trou de la dimension de la motte.

fagots de lavande vraie dans un cagette en bois
  • Deuxième étape : pensez à humidifier

Avant d’enlever le contenant, vous devez d’abord jeter à l’intérieur du trou quelques engrais organiques, tout en labourant le fond pour le décompacter. Et donc si besoin, et si vous voyez que la motte est sèche, un peu d’eau ne ferait pas de mal : mettez-la auparavant dans un récipient d’eau pour quelques minutes.

  • Troisième étape : il est temps de la mettre dans le trou

Pensez à garder le haut de la motte légèrement plus bas que le niveau du sol, et placez votre lavande dans le trou de plantation que vous aviez fait. Il ne vous reste plus alors que de glisser la terre autour de la plante, et voilà le tour est joué !

  • Dernière étape : parfois négligée malgré son importance…

Pour éviter que les poches d’air néfastes se constituent, tassez régulièrement avec vos pieds ou vos mains le contour de votre plantation. Ensuite, n’oubliez pas de recouvrir le dessus de la motte tout en tassant.

La lavande est une plante qui est constamment assoiffée donc n’hésitez pas à l’arroser au maximum, même si votre terrain est humide ou que le temps est pluvieux.

Comment bien entretenir sa plantation de lavande ?

Il ne suffit pas juste de la planter, mais il faut bien en prendre soin. Voici alors quelques conseils à prendre en compte pour mieux entretenir votre plantation ou petite haie de lavande :

  • Peu de temps après la floraison, vous devez couper les épis. Et en ce qui concerne la récolte des graines semées, il est préférable de le faire un an après.
  • Il faut songer à les tailler chaque année en coupant les fleurs fanées, et ce juste après la floraison.
  • Si votre terre est lourde et saturée d’eau, vous devez prévoir un lit de gravier pour renforcer le drainage puisque la lavande est anti humidité hivernale.
  • Il faut que votre plantation de lavande ait toujours droit aux rayons de soleil.
  • Si vous voyez que vos fleurs deviennent sèches et que les pousses sont de plus en plus molles c’est que votre lavande est entrain de vous donner un signe… Un signe de manque d’eau, qui apparait généralement en période de fin de printemps.
  • Vous pouvez utiliser n’importe quel type d’eau pour arroser votre plantation de lavande.
  • Les lavandes papillon par contre, ont besoin d’une eau plutôt acide ou neutre.
  • En ce qui concerne la fréquence d’arrosage, il est conseillé d’apporter à votre plantation de lavande 1 ou 2 litres d’eau par plante, seulement une fois par semaine.
  • Attention ! si votre lavande est plantée en pot ou est encore jeune (tout juste plantée), vous devez l’arroser uniquement en soirée.
  • Mettez les inflorescences complètement sèches coupées dans des sachets de gaze pour parfumer vos placards ou votre linge.
  • Pour favoriser les nouvelles pousses (dans le cas des jeunes plants), vous devez couper les tiges défleuries le plus près possible de leur base.
  • Il ne faut jamais couper les vieilles tiges sans feuilles. Par contre, vous pouvez rajeunir vos vieux pieds en supprimant les branches les plus anciennes et en coupant les autres au-dessus des jeunes pousses.

Quelle variété de lavande choisir pour son jardin ?

La lavande Vraie :

lavande vraie dans un champ naturel

La lavande vraie, qui généralement nous donne des huiles essentielles de lavande fine, est connue pour ses feuilles étroites et son unique tige courte. Le choix entre les différents types que peut nous offrir cette plante se fait en fonction des couleurs, de la forme ou même du parfum…

Dans ce sens, on distingue entre :

  • La Lavande violette ‘HIDCOTE’ qui est parfaite pour composer un bouquet ou tout simplement pour enjoliver votre jardin.
  • La Lavande ‘MAILLETTE’, est essentiellement élue pour son parfum. (elle dispose d’inflorescences claires)
  • La lavande blanche ‘NANA ALBA’ est vite remarquée dans un jardin par sa couleur qui est différentes des autres types de lavande.

Le lavandin :

Le Lavandin se distingue par ses grandes tiges et de grosses inflorescences :

  •  Si vous souhaitez parfumer et donner de la couleur à votre jardin, le lavandin Grosso aux inflorescences rapprochées sur une même tige est ce qu’il vous faut. D’ailleurs, il occupe très bien le terrain.
  • Si votre souci principal est la décoration, alors le lavandin blanc x Alba sera à votre merci. Il tient plusieurs caractéristiques du lavandin Grosso, mise à part sa couleur blanche. On ajoute aussi que sa floraison précoce dure souvent très longtemps !
  • Le lavandin Julien pourrait vous aider à donner une touche violette à votre bouquet, grâce à ses jolis calices violets. Il est aussi connu par son inflorescence courbée et pointue, et son groupement de fleurs légèrement espacés sur la tige.
  • Le lavandin Super est distingué par son parfum léger et fleuri, camphré et épicé. Il présente généralement une inflorescence claire.

Cependant, y a-t-il une différence entre le lavandin et la lavande ? bien évidemment qu’il y en a…

Où se situe la différence entre la lavande et le lavandin ?

Même si elles se cultivent de la même façon et appartiennent à la même famille botanique, ces deux plantes diffèrent au niveau des caractéristiques. Voici alors quelques différences constatées au niveau de chacune de de ces deux plantes :

  • Une différence au niveau du parfum : l’odeur du lavandin est plus camphrée que celle de la lavande.
  • Le lavandin fait partie certes, de la famille de la lavande vraie mais fleurit généralement 15 jours après la lavande.
  • Contrairement à la lavande, le lavandin est plus adapté aux basses altitudes (notamment en pépinière ou en jardinière).
  • La lavande est caractérisée par sa multitude de couleurs qui peuvent être vues et reconnues de très loin, et qui se traduisent généralement par un camaïeu de bleu.
  • La lavande peut donner une huile essentielle pure et de qualité connue sous le nom de lavande fine, contrairement à l’huile essentielle présentée par le lavandin qui est de moindre qualité.
  • Le lavandin est plus productif, mais stérile en même temps : il se multiplie grâce à la méthode du bouturage (prélèvement de petits morceaux de la plante mis en terre).
  • Le lavandin se distingue par une hampe florale plus importante tout en mettant en œuvre des épis secondaires sur un certain nombre de ses tiges.
  • On peut faire part entre plusieurs types de lavandin, à savoir le lavandin super dont l’inflorescence est plutôt claire ; le lavandin Grosso qui est connu par ses tiges rapprochées et bien d’autres types encore…
lavandin avec un papillon

Vous disposez maintenant de toutes les informations nécessaires pour faire non seulement bon usage de la lavande mais aussi pour en planter et bien l’entretenir… Que demander d’autres ?

Venir découvrir les vertus et bienfaits du Mursalski ? Vous ne connaissez pas ? C’est l’occasion de le découvrir …

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *